11/04/2005

Macho Macho Maaaaan

 
 
Dans les arcanes du marketing direct, il existe une petite date importante ; l'anniversaire du client. Quelques chiffres magiques qui rapportent gros. La date d'anniversaire, c'est la clé du 121. (Prononcer "ouane tou ouane").
 
Je suis un habitué de Séphora. J'aime y flaner, aussi surprenant que cela puisse paraitre.
 
Cet univers féminin, de fragances, de teintes, dans un écrin noir et nacre me fascine littéralement... J'aime humer les parfums sur ces petites languettes en papier qu'on vaporise avec délicatesse, j'aime demander conseil pour trouver un maquillage adapté à celle que j'ai décidé de gater, j'aime regarder ces femmes, toutes ces femmes, flaner comme moi, en vestales d'un temple ou je ne suis que profane, certes, mais accepté d'un sourire, par ce qu'un petit panier à la main, complice en leur demeure... Les vendeuses me font des bonjours qu'on réserve aux hotes rares et je regarde toujours avec amusement leurs yeux parourir l'espace qui m'entoure pour revenir sur moi, conclusifs ; oui, je suis bien seul, ni accompagnant, ni accompagné...
 
Alors Séphora me considère comme une bonne copine, Séphora m'envoie dans ma boite un petit bristol d'anniversaire, avec un cadeau a la clé et une journée d'achat "compte double" sur ma carte de fidélité, jolie carte d'ailleurs, toute noire, lettres argentées...
 
Et comme j'aime bien faire plaisir à mes copines, j'ai acheté... A mon aise, vers 13 heures, je me suis refait une armoire a Parfum; Hugo Boss 100ml, pour l'après douche du quotidien, Dolce & Gabbana 75ml, pour les soirs de séduction et les moments détente, Allure de Chanel 50ml, enfin, pour les grands jours... Puis j'ai craqué sur un anti-cernes de chez Nickel, a tout hasard, on ne sait jamais si je rentrais tard, un soir...
 
138€, m'a dit ma copine Séphora, celle qui tient la caisse, dans un sourire surpris... J'ai sorti mon petit carton d'anniversaire, une autre copine Séphora est partie derechef me chercher mes cadeaux ; des crémes de soin pour homme Biotherm et Clinique, un flacon d'Eau pour Homme, Issey Miyake 20ml, des échantillons à la pelle et une belle trousse de toilette noire et bleue. Il n'en fallait pas plus pour convaincre ma Visa. Les bips du terminal bancaire semblaient me chanter "Happy Birthday to You, Pigeon"
 
En sortant, j'ai rechaussé mes lunettes de soleil. Je me suis croisé dans les vitrines, costume sable, chemise noire ouverte sur deux boutons, un sac Shéphora a la main, l'autre négligemment perdue dans ma poche, j'étais glamour... Dans les effluves de D&G qui fesaient remonter en moi les souvenirs tendres et festifs de l'été 2003, je me suis senti bon, a défaut de me sentir bien.
 
Pas de regret.
 

15:16 Écrit par Jorael | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Pffff
Tapette

Écrit par : YMCA | 11/04/2005

Ouhh Alors là, j'adore!!!

Écrit par : Valérie | 11/04/2005

chausser ses lunettes tiens, c'est un de ces trucs qui me font bander...
enfin,
lorsque la fille est nue
sous les palétuviers
tout de même
chausser
... ?

Écrit par : xian | 12/04/2005

que dire d'autre... Parmis les seuls plaisirs que je me reservais à une epoque il y avait celui là : allure de chanel...
Je ne pourrais donc que confirmer ton choix...

se sentir bon...

Écrit par : emi | 12/04/2005

Je suis plustôt XS, été et hiver, ça le fait aussi ;~)
Sinon, bon anniversaire !

Écrit par : Nola | 12/04/2005

Les commentaires sont fermés.