19/04/2005

Prendre ta douleur

 
 
Je viens de raccrocher. Je ne suis plus le même. Des choses se bousculent en moi, des choses bien étranges...
 
C'est à toi que je le dois, ce sentiment hallucinant d'être rempli jusqu'à la gorge de bonnes choses, de belles choses, d'émotions profondes, brutales et si délicates. C'est à toi que je l'ai offert, dans le meme mouvement d'ouverture, pipelines, autoroutes 4 voies, double sens, pleine vitesse, pleine intensité. Oui, en définitive, le meilleur shoot que je puisse concevoir. Quelle ivresse !
 
Il s'est passé quelquechose, je déborde, j'ai envie d'entendre encore ton sourire se dessiner, de deviner à nouveau ces moments ou ton coeur explose dans ta poitrine au point de t'en caler la respiration. C'est naturel, c'est gratuit, c'est sans obligation, et merde, qu'est ce que c'est bon !
 
Je vais dormir pres de toi. Dans mon sommeil je te regarderai travailler sur ces souvenirs que tu n'as pas encore construit. Je serai là, juste à coté.
 
C'était d'une telle proximité qu'a présent que ta voix s'est tue, je ressens ta présence, tangible.
 
Merci, merci, merci 1.000 fois... Je ne pouvais pas imagnier passer une aussi bonne soirée, je ne pouvais pas imaginer un tel partage dans ces circonstances si étranges.
 
Merci à toi, qui souris et tremble alors que tu lis ces lignes, toi qui te reconnais, là...
 
Tu le sais, je serai en mouvement toute la jourée. Mais je t'emporte avec moi, vers des trains et des villes, vers des voyages obligés, au grand air, obligés mais voyages tout de même. Je t'emmene respirer avec moi.
 
Merci, Petite Merveille... Fais de beaux rêves... et réalise les...
 
 

00:56 Écrit par Jorael | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

tout près j'ai passé la nuit tout près...je me suis glissée sous tout bras. J'ai posé la tête sur ton épaule, et je t'ai écouter.J'ai écouter tes silences, tes sourires et tes regards.
J'ai entendu tes yeux et vu tes mots.

Tout cela m'a bercé...dans mon insommnie qui est ainsi devenue plus délicieuse encore...

Je tremble, évidemment...depuis cette nuit déjà.J'ai froid et chaud. Je me sens si bien, et si mal.
Merci à toi, de me préter tes mots là ou je ne sais mettre les miens. Merci de m'avoir fait cadeau de ta voix.

Je respire.

Écrit par : E | 19/04/2005

... Que ces voeux que tu lui adresses si spontanément se réalisent...

Écrit par : Jocaste | 19/04/2005

waaah Heuuu
Ben bonne lecture charmante demoiselle ;)

Écrit par : Val | 19/04/2005

Je souris Je suis très heureuse pour vous!!
Merci de votre message!

Écrit par : Lou | 20/04/2005

*** purée comme c'est beau

Écrit par : Ange | 22/04/2005

Les commentaires sont fermés.