04/05/2005

Belchmarking

 
 
 
"Le Belge est humble..."
 
Voila bien une petite phrase qui m'a donné de nombreuses occasions de disserter  avec mes amis belchs et frâaaançais...
 
Depuis que je vis a Paris, je confirme, le Belge est humble, lisse, sans la moindre aspérité, poli, aimable et conciliant, ce qui lui vaut de s'adapter gentillement partout, sans donner l'impression d'envahir.
 
Le Parisien, lui, passe son temps à se la pêter... à se la pêter grave, d'ailleurs. Ne pensez pas qu'il s'agit d'un hobby, d'un passe temps un peu vulgaire, non... C'est une obligation vitale. A Paris, on existe en se la pêtant. A contrario, sans se la pêter, ne fut ce qu'un peu, on sombre dans la masse anonyme.
 
C'est la densité qui veut ça, la densité mélangé a ce caractère tres latin, tres a cheval sur l'Ego-Roi, saupoudré aussi de cette fabuleuse culture Nationale, de cette Histoire Majuscule, dont la France se gargarise, putain de Gaule, cette France qui rayonne, universelle, conquérante, une France de la Liberté, des Arts et des Idées... Et c'est à Paris, bien sur, que tout est offert a la vue, Palais, Monuments, Statues, Cathédrales, Congres et Sénats, Pavés foulés par tant de nobles petons, depuis la nuit des temps, ca grise, n'est ce pas, ca saoule...
 
Le Parisien se la pête par ce qu'il bouffe la ou a bouffé hugo, qu'il dort pas loin de l'ancien lit de Louis XIV, qu'il baise une rombiere a petit "de" qui lui rapelle qu'on a pas tranché toutes les têtes du temps de Danton, qu'il passe d'un style Empire a un style Roman en trois rues, qu'il boit son café au même endroit que Sartre ou Simone, et que dans certains clubs de la rive gauche, il croit encore entendre la trompette de Boris ou le piano de Serge...
 
Comment peut-on exister dans un monde pareil sans se la pêter un peu ? Dans un univers audiovisuel qui ne cesse de lui rappeler que nous sommes tous des stars, comment ne pas résister a l'envie d'Exister tres fort, tres vite, de justifier sa présence par un ton puissant, par une classe certaine, par un sourire plus large, une poignée de main plus forte, un rire plus lourd ?
 
Au milieu de cette foule grouillante, comment ne pas succomber a l'envie de s'individualiser par le paraitre, a tout prix, mode et carte de crédit, ses entrées dans les boites mondaines, son petit cercle de relation, qu'on tutoie, via-via, du bout du prénom... La moindre caisse a orange sert a ce qu'on lui grimpe dessus, pour voir le haut de la foule et surtout pour etre vu. Tout sert a tout, on est tres vite Chef de ou Directeur de, quant on est a Paris, et il est de bon ton de dire "J'ai une Gâaalerie dans le Marais" plutot que "J'ai une boutique dans le 3eme". Oui, faire impression, en permanence, de peur d'etre oublié, de peur de lentement s'engluer dans le bourbier des 10 autres millions d'individus insignifiants qui s'agitent ici...
 
Le Belge est humble... même nos ministres nous font marrer, quand ils ne nous font par honte... C'était un régal de voir le Gros Louis au G7 ou aux sommets européens, le pif enfraisé, le bide totalitaire, emboiter le pas de super stars comme Chihi ou Blair, c'est un bonheur sans nom de voir Verhof avec ses yeux de merlans et son ratelier de moissoneuse s'adresser a un parterre de ponte fringués chez Saville.
 
Le Belge est humble et c'est la toute sa force. Il n'est pas campé sur une culture millénaire... Il fait cuire quelques boudins compote pour célébrer en kermesse les cent septante cinq années du pays, sur l'esplanaad' du cincantn'eer (allez expliquer a un parigot qu'on a construit un monument pour les 50 ans du pays). Il n'est pas nimbé d'une identité culturelle millénaire... Il a déja assez de mal a savoir si il habite en Flandre, en Wallonie ou a Bruxelles Capitale, si il peut recevoir son amende pour exces de vitesse en français apres s'etre fait flasher sur la route de la mer... Et quand viennent les élections, il doit se livrer a une gymnastique particulièrement torturée pour savoir si il se sent plutot chretien ou athé, plutot de gauche ou libéral, plutot unioniste ou séparatiste, plutot indépendentiste ou rattachiste, plutot réac ou facho, plutot racisite ou ecolo, le tout exposant 3 langues et trois régions...
 
Le Belge est fier d'etre un batard, un Zinneke, le Belge se souvient que son pays a été Francais, Allemand, Hollandais, Autrichien, Espagnol, le Belge se rapelle qu'il regardait de la fenêtre de sa ferme combattre les armées des Grands Egos Européens, et qu'aujourd'hui encore, le champ de bataille ultracivilisé qui sert d'arène à l'Union se trouve au beau milieu de sa capitale... Le Belge est content de sa mini révolution de 1830, de son Roi importé d'origine, mineur a vie, comme un décoration dans un écrin de velours, qu'on sort les jours de représentation, le Belge est humble par ce qu'il n'a rien a défendre, a priori, mis a part 300 bieres, son culte du chocolat, des grands noms de la bédé,  et quelques immortels, Jaques Brel, Magritte, Thoots, Follon, Ensor, Hercule Poirot... Et pour mieux en rire, il se rapelle aussi qu'il est vaguement cousin avec Plastic Bertrand, Jean Claude Vandamme ou Annie Cordy, et il s'en repaye une bonne couche, sur fond de Grand Jojo...
 
Et les coincés du culs de Pâaaris, qui parlent haut et fort, de choses si brillantes, seraient bien mal à l'aise en plein millieu d'une kermesse au boudins, avec une barquette de carricoles a la main, la narine pincée et le sourire moqueur dont ils gratifient les "Provinciaux", tandis que le Belch, lui, y s'en fout, il n'a rien a défendre, rien a faire valoir... Il sourit encore quand on lui geule dessus, l'air de dire "Allei, Pey, tu vas te calmer des fois ?". Il a la classe, avec son ventre rond, sa pointe d'accent, son bagage de trois langue et ses amis de 14 nationalités. Il en jette avec son sens inné du compromis, de la solution acceptable par tous au lieu d'un conflit permanent d'ego...
 
Voila pourquoi je reviens au pays, des que je peux... J'ai besoin de me plonger l'ame dans ce bain relaxant. Ca devient urgent d'ailleurs; Je me suis acheté des Ray Bâaaans, c'est vous dire si il faut que je décompresse un peu.
 
 
 

17:34 Écrit par Jorael | Lien permanent | Commentaires (16) |  Facebook |

Commentaires

Le belge... Humble... mwé... à voir ;)

Écrit par : Val | 04/05/2005

Crédju que c'est bon d'être belge!!!
Il y avait longtemps que je ne l'avais pas senti à ce point ( le boudin et les caricoles en plus, même sans frites).
Merci pour ce moment exquis

Écrit par : Muffy | 04/05/2005

:] ça se voit pas comme ça, mais sourire jusque là Hey, mais qu'est-ce qui se passe ici ? On est de sortie ou quoi ? ;)

C'est là ta p'tite faiblesse à toi. La belg'atitude.

"Alors, ça goute ?" J'y pense dès qu'un rayon de soleil fait sortir tous les parisiens des tunnels du métro.

D'accord, je me rends, je n'ai pas osé (pour ne pas casser l'ambiance) ce comment facile sur ton post précédent.
Mais là, tu me tens les bras...
C'est ce même Belge qui récupère l'appartement de la dame un peu inquiète. Tu vois, en plein cauchemard, ça a du bon d'être belge, les deux pieds en plein dans la discrimination positive...

Écrit par : catmey | 04/05/2005

... Bien d'accord avec toi sur les parisiens, c'est pour cela que je ne me rends presque jamais à la capitale, péquenot attitude oblige ^^

Écrit par : teen_spirit | 05/05/2005

Francis Hep, tu oublies qu'il y a même un français qui a pris un nom belge : Francis le Belge.

Écrit par : Laurent Javault | 05/05/2005

brillant ! Voilà qui éclaire ma vision des Parisiens et qui m'explique pourquoi ils sont comme ça. Je pointe du doigt également le système éducatif : pas de grandes écoles à concours, pas de cours de philo dès le secondaire en Belchique, une fois!

Écrit par : Somebaudy | 05/05/2005

quoi ???!!! une kermesse au boudin t'as dis ??
j'veux voir ça hein ????!!!!
bisx

Écrit par : emi | 05/05/2005

humilité Si l'on prend la définition du "Petit Robert", humilité = sentiment de sa faiblesse, de son insuffisance qui pousse une personne à s'abaisser volontairement en réprimant tout mouvement d'orgueil. C'est son sens premier que l'on associe à de la modestie. On cite ensuite une phrase de Colette " l'humilité a sa source dans la conscience d'une indignité, parfois aussi dans le conscience éblouie d'une sainteté".
Souvent les français sont taxés d'arrogance. Surtout lorsque l'on écoute les étrangers. Que l'on soit à l'étranger ou que les étrangers viennent en France. Mais ce sont surtout les étrangers qui parlent des français. Certes rien ni personne n'est parfait, mais parfois l'humilité ressemble à une grosse crise d'ego mal assis, mal apprivoisé, une sur -estime de soi doublé d'un complexe d'infériorité. Paris est une ville difficile, je le concède, où l'on peut croire qu'on sera plus heureux si on se la pète. Mais comme dans tous les pays et dans toutes les villes, Paris, Bruxelles, Tours , Berlin, Londres, Riyadh, Champigny les deux tourelles, on rencontre ce type de personnes. Le sentiment d'exister ne peut pas venir si on reste dans de telles dichotomies.
Quelle amertume dans ce texte, quel malaise!!!! Peut-être serait il temps de rentrer à Bruxelles?

Écrit par : Rutabaga | 06/05/2005

Dans le meme genre Je te conseille d'ecouter "Bruxelles" de Dick Annegarn... Meme genre de texte sur la difficulte d'etre partage entre Bruxelles et Paris... et en plus superbe chanson!

Écrit par : Schmourz | 06/05/2005

"...j'ai une gâââlerie dans le marais"..." Qui ça ? Pas moi quand même... Marie oui, mais moi j'me la pête????Oh NON pas moi ! AAAAHHHHHHRRRRRRARRRRRRRRRRRrrrrrrrrr( chagrin et colère )
lucchio

Écrit par : fiesta | 06/05/2005

Rutabaga Alors, on s'touche le ptit robert ?

Écrit par : Mouarf | 09/05/2005

Luc
Nooon, pas toi, le gars a coté, tu sais, le sosie de Mike Brant qui présente ses jeunes copains comme des "Amis Aaaartistes Belges"...

Mouhahaha :)

Bien à toi et content de te lire ici.

Écrit par : Jorael | 09/05/2005

Le Belge ? Quel belge ? C vrai que la Belgique est un pays formidaaaaable où on peut être victime d'actes xénophobes au seul motif qu'on parle français.

Les flammands sont belges eux aussi ?

Z

Écrit par : tatvamasi | 09/05/2005

Piège à Rutabaga L' intéressant dans la caricature, c'est que loin de chasser le naturel, elle l'attire ....sous une déconcertante forme d' "humilité " !!!

Écrit par : Muffy | 10/05/2005

belge humble? Je suis Belge récemment rentré au pays après qqs années en France et je suis agacé par l'humilité gnangnan des Belges devant les Parisiens, qui dénote souvent qu'ils ont interiorisés qu'ils leur étaient inférieurs.
Je ne dois pas être typique car mes collègues me trouvaient très arrogants quand je m'étonnais, narquois du petit nombre de pays qu'ils avaient visités ou de leur manière de parler.

Écrit par : Walter | 20/05/2005

Capitales Ayant fait pendant un an des allers et retours incessants ente trois capitales j'ai pu en quelques temps me rendre compte avec recul des attitudes parisiennes qui désormais m'ennuient et me fatiguent. Ce texte est juste et il me plaît et de plus il m'a diverti !

Merci

Écrit par : R2 | 12/08/2005

Les commentaires sont fermés.