09/05/2005

Ecran plat, grande diagonale

 

Zappez. Allez y. Zappez bien. Dans le fux des images ininterrompu, avez vous gardé une mémoire, à défaut d’un sens critique ?

 

Une ligne droite se définit par deux points de passage.

 

Prenons le point A, a savoir les premières émissions de Télé-Réalité, type Loft. Principe moteur simple, quelques andouilles coincées dans un vaste espace tout confort, filmés 24 sur 24. Passionant. Les grands moments ? Quelques engueulades mémorables et cet instant sublime ou on devine que la bien moulée Loana ajoute des pets de fouffe aux bulles du jacuzzi sous l’effet piston de je ne sais plus quel minet de l’aventure. La France frémit. C’était il y a quelques années déjà.

 

Prenons le point B à présent, beaucoup plus proche de nous sur la ligne du temps ; la télé réalité récente. Plus question de Jacuzzi, désormais, on fait souffrir nos sousstars, la tronche dans la boue, on leur beugle dans les oreilles, on les réveille a 4 du mat pour un jogging sous les moustiques… Et aujourd’hui je découvre avec effroi qu’on oblige Régine et Henri Lecomte a marcher dans la merde de bouc et a se doucher à l’eau froide…

 

Deux points de repère. Nous avons là une droite, une belle pente même…

 

Imaginons un point C, perdu quelque part dans un futur proche, mettons dans 5  ou 10 ans…

 

Vautré devant mon écran 212cm plasma surround, j’allume d’un clic de télécommande universelle le spectacle du soir en me resservant une grosse portion de Pringles goût « Yack fumé au Morilles » et me décapsule une canette de Dr Pepper Ligth Mix Rhum-Téquilla.

 

Sur l’écran je vois :

Patrice Karmouze, Guillaume Durand, Annie Cordy et Bigard laissés à poil sur une île déserte avec un opinel, un gode michet, une boite de bisque de homard et du poil a gratter. Apres 8 jours d’acclimatation, on lache des hordes de cannibales affamés et séropositfs à la poursuite de nos héros…

 

Je zappe

Les freres Bogdanov, Georges Lang, Ophélie Winter et Michel Field sont enfermés pendant trois semaines dans un manoir hanté en compagnie de 4 pshychopates avérés qui jouent pour une remise de peine de 5 ans si ils arrivent a éviscérer prorprement une de nos stars préférées (avec viol et violence si il s’agit d’Ophélie)

 

Je zappe encore

Des opposants politiques Américains et Européens à la guerre en Syrie subissent pendant 6 mois les interrogatoires musclés et le conditionnement idéologique « Bush n’ Sons » au centre de rééducation sportive Guantanamo Bay. Les téléspectateurs peuvent voter pour autoriser un des candidats a se suicider au cyanure chaque semaine plutot que de subir les répétitions du spectacle de Thanksgiving donnés par les prisonniers empalés sur des matraques électrifiées.

 

Je zappe encore

Dans « Le Goulag de la Fornication » (chaine privée cablo satellite) les deux candidats survivants se font des injections de testostérone directement dans la verge pour assumer leur ultime dernière épreuve, baiser 4 heure d’affilée la femme a barbe la plus obèse d’Ukraine sous les injures permanentes de 100 lesbiennes modèle caminonneuses sélectionnées parmi les plus vindicatives des clubs de biker du monde entier.

 

Ecœuré, je m’en vais vomir mes chips dans la cuvette multifonction qui, ne captant pas encore bien la différence entre une grosse chiasse d’entre mes fesses et un bon bouillon acide gerbé simultanément par la bouche et les trous de nez, fait connement dérouler le distributeur de PQ bluetooth et m’envoie un jet d’eau tiede en plein entre les yeux.

 

En rendant une deuxième fois le contenu de mon œsophage a la nature lointaine je me prends à espérer ne pas avoir coupé le visiophone des gogues, histoire d’avoir une chance de passer à MP4-Gag, la chaîne la plus courue d’internet.
 
 

11:43 Écrit par Jorael | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

Commentaires

Retour vers le futur Je me marre.
Comment tu fais ??

Écrit par : catmey | 09/05/2005

Jusqu'à l'horreur Je suis d'accord avec catmey!
Mais comment faites-vous???

Écrit par : Lou | 09/05/2005

Je ne fais pas
Il y a 3 ans, j'avais inventé un concept de Radio-Réalité que j'aurais été prêt à vendre a une station française si de gros scrupules moraux ne m'avaient pas permis de camoufler ma paresse.

Budget proche du zéro absolu pour un frisson garanti. Jugez plutot :

Lift Story :

Concept : Dans un ascenceur parisien, on coince 6 candidats pendants 6 heures d'affilée.

Aucun n'est au courant. Ils pensent se rendre au sommet d'une tour pour passer un casting.

Pour le casting on aura préalablement demandé à certains des candidats d'ingurgiter qui 3 litres d'eau, qui 1,5kg de cassoulet, qui une pleine tete d'ail et un camembert normand extra fait. Bien entendu, un candidat postillonne, un autre est bègue, un troisieme est un pénible champion du monde de la blague la plus misérable, le quatrieme est névropathe et expert comptable, la cinquieme est une bimbo nympomane et le sixieme est un rebeu cleptomane qui a sur lui de quoi rouler 40 petards.

Les 6heures sont rythmées par des déclenchements intempestifs d'airs de bach, de vivaldi ou de succes miteux sauce "Easy listening" a plein volume, de vas et viens entre divers étages a diverses vitesses, de démarrages impromptus de sirènes ou de springlers et, bien sur, de pannes d'éclairage.

Le public peut quand a lui essayer de retrouver l'immeuble en question pour libérer les 6 lifteurs et gagner une semaine a Bahamas City...

Irrésistible non ?

Non ? Bon, imaginez alors Mougeotte, Le Lay, Bouygues, Arthur, Delarue et toutes les tronches d'Endemol coincés la dedan ? Mh ?

Écrit par : Jorael | 09/05/2005

L'enfer c'est les autres Version two thousand, Sartre y avait déjà pensé, mais là je dois dire que tu m'épates!!
J'imagine qu'il y a des gens avec des idées pareilles derrière les émissions qu'on nous balance, tu devrais te lancer.. qui sait tu as peut être trouvé ta voie!?!

Mais j'avoue qu'après la Ferme Célébrités, le Lift PDG semble avoir de l'avenir!

Écrit par : Lilimoncello | 09/05/2005

Simple bonjour entre oui et non
enfin je veux dire pour être enfermé avec Ophélie...

Écrit par : xian | 10/05/2005

Je sais que tu fais Je confesse. Je vivais à l'étranger et sans télévision lorsque la vague Real TV est apparue sur tous les écrans, je ne comprenais plus rien à ce que les gens disaient, aux blagues qui circulaient et en fait, depuis, je ne me suis jamais intéressée à la chose.
Je comprends que les gens, autour de moi, ont changé et s'intéressent depuis quelques années à des choses qui n'ont aucun intérêt et tombent pratiquement tout le temps dans le vulgaire et l'humiliant.
Mais raconté comme tu le fais, c'est drôle.
Alors, en quelque sorte, tu inventes un genre, le REAL TV imaginé et raconté. Ca, je veux bien être accro :)

Écrit par : catmey | 10/05/2005

des fois je me dis que t'es un grand malade !!

Écrit par : emi | 10/05/2005

pop up C'est nouveau ces machins sur ton Journal ?
Tu aurais trouvé un moyen de financer ton "Jour J-241" ?

Écrit par : catmey | 10/05/2005

Aime bien Bonne et juste prospective !

Écrit par : R2 | 12/08/2005

Les commentaires sont fermés.