10/06/2005

No Future

 

 

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été dépourvu d’ambition.

 

Stop, on range les zygomatiques et on arrête les regards septiques… On peut très bien mettre des cravates tous les jours, conduire des grosses voitures, palper plein de blé, bouffer au resto presque tous les soirs,  boire du champagne en boite, se la pêter « Yuppies » de temps a autre et être parfaitement dénué de la moindre ambition. Je dirais même plus, pour devenir un cadre moyen ou sup, il ne faut pas avoir d’ambition. Bien au contraire, il faut avoir le gout du larbinat ! Un cadre sup, c’est un Kapo, un sous off, un planqué au chaud entre la base et le sommet de la pyramide… L’ambition, le gout du plus, la rage de vaincre, c’est le virus qui frappe les conquérants, les capitaines d’industrie, les artistes délirants du show bizz, les ministres et les sportifs de haut niveau. J’imagine mal quelqu’un a moitié ambitieux.

 

De même je n’ai jamais croisé la vocation. J’ai supplié pourtant, souvent, seul le soir dans ma chambre. J’espérais que le ciel s’ouvre, qu’une voix de tempête m’ordonne de devenir maitre du monde, star du porno, médecin des pauvres, cosmonaute, pilote de F1 ou me demande d’aller libérer mon peuple d’Egypte (ou de Hal-Vilvoorde)… Mais rien… Chaque nuit je  ressassais la même question « Mais qu’est ce que je vais faire quand je serais grand ? ». Et très honnêtement, les bribes de réponses qui pouvaient êtres posées en face de cet appel d’air froid étaient pour le moins flippantes… « Rien » me disais-je, « Je n’aime rien faire et/ou  j’aime ne rien faire ». Je ne parlais pas d’un « rien » absolu, juste d’un « rien » relatif a l’obligation de faire autre chose que ce qui m’amuse. C’est ici que se noue tout l’écheveau ; j’aime faire plein de choses, trop de choses, a un tel point que je n’ai jamais pu me focaliser sur quoi que ce soit. Des petits bouts épars d’attention émerveillée que je dispersais en fonction des humeurs, des sujets et des matières… Comme un gosse, assis sur un gros tapis d’eveil multicolore, aime a essayer tous les éléments, les poires, les grelots, les miroirs, les peluches en scratch… Touche a tout dissolu. Superficiel et pourtant entièrement passionné sur le court instant que dure l’intérêt.

 

Il y a mieux encore. Je n’ai jamais eu la sensation de devenir grand. J’ai beau  me retourner, je vois toujours mes 10, mes 15, mes 20 et mes 25 ans comme la continuation perpétuelle d’une vie gaminoïde, légère, frivole, dépourvue de tout sens des responsabilités. Je ne suis pas sérieux, je fais juste semblant de l’être, parfois.

 

Désinvolte, distrait, négligent, dissolu, irresponsable, paresseux à l’extrême, gourmand, jouisseur, tels sont les qualificatifs qui devraient figurer en première page de mon CV si je pouvais me permettre un brin d’honnêteté. Je suis et je reste un gamin, un adulescent fini.

 

Chaque jour est une sorte de pas dans le vide. Alors que j’en vois suivre des routes, droites ou sineuses, escarpées ou en descente, mais toujours avec l’envie d’avancer, d’aller quelque part, moi, j’avance un pied devant moi, dans le vide absolu, persuadé que je vais tomber pour de bon, me casser la figure… et, oh surprise, la terre ferme est la pour le soutenir… Un miracle quotidien ! Devant moi, rien ; l’absence d’envie, le vide complet d’ambition, de projets moteurs… Il y a bien quelques idées qui planent ; écrie, devenir coach ou thérapeute, travailler dans l’associatif… Mais elles flottent, elles décorent, elles sont sans texture et sans corps, des illusions, des chimères qui me permettent, encore et toujours, de me distraire, de me dissoudre dans tout. Pas même un rêve, non, rêver est un verbe d’action…

 

Et je continue ma route, sans savoir ou je vais, pas dans le vide après pas dans le vide… Et chaque matin, la vie m’offre un jour de plus alors que je pensais le stock épuisé.

 

Le plus terrible dans cette vision de moi a travers le temps est sans doute mon attachement obligé au passé… Sans ambition d’avenir, sans rêve, sans volonté d’avancer, rien ne m’attire par devant, rien ne me permet d’affirmer que la vie sera encore plus belle demain, au contraire… Et puisque chaque jour est un cadeau, que je prends comme un voleur, avec ce sentiment terrible d’imposture, cette certitude que je ne mérite pas tout ce qui m’est offert ; amis, amours, argent, plaisirs, statut, voiture, job, je regarde ma vie, en remerciant la chance, en me disant qu’en ne désirant rien j’ai reçu énormément, que je n’en ai jamais espéré autant et que tout pourrait s’arrêter ou péricliter aujourd’hui sans que cela ne puisse me faire perdre le sourire de bonheur d’avoir été gâté jusqu’ici.  Heureux les simples d’esprit, car le royaume des cieux leur est offert !

 

Oui mais voila, ca se détraque…

 

Je vieillis, je grossis, je fais des ptites tumeurs dans la vessie, je n’acquiers pas de nouvelles compétences professionnelles (encore faudrait-il que j’en ai eu d’anciennes), je suis de plus en plus célibataire, je fatigue, j’écris peu, je m’effrite, je me détériore, doucement, intellectuellement, physiquement, moralement, affectivement…

 

J’étais un bourgeon qui ne pensait pas devenir une fleur. Je suis devenu une fleur qui a oublié de faire un fruit. Et le flétrissement me gagne. Et aucune envie au monde n’est assez forte pour me sauver du poids titanesque de ma propre inertie.

 

Je vais finir comme Bertrand Labévue, déprimé au fond d’une poubelle a pédale, ou pire, enfermé dans ce blog comme Pakal qui, plus lucide, sait depuis longtemps qu’il ne sert vraiment a rien.

 

Mon entrée a l’hosto, dimanche, n’arrange pas mon humeur… Et le fait d’entamer ensuite un traitement d’un an me donne envie d’hiberner, de me déconnecter, de m’isoler, de m’enterrer, de rester avec images des bonheurs volés de mon passé, les regarder encore, me dire sans regrets que j’ai été outrancièrement heureux et remercier cette chance qui m’a soutenu si longtemps…

 


11:26 Écrit par Jorael | Lien permanent | Commentaires (29) |  Facebook |

Commentaires

ah...ambition quand tu nous tient ( par la barbichette !) "Le malheur de tout homme d'idée, c'est-à-dire d'ambition, c'est de ne jamais vivre le présent. Il ne le jouit pas, il ne le goûte pas, il le franchit sans cesse et il le saute. Il vit sans cesse en avant, aspirant l'avenir"...(Edmond et Jules De Goncourt)...

Toi tu vis, tu courres, tu téléphones, tu chantes, tu parles, tu conduis vite (mais bien), tu transpires, tu prends des photos (trop trop trop), tu donnes, tu recois, tu dors peu, mais tu dors bien, tu regardes, tu vois, tu sens, tu ressens, tu ferme les yeux, les ouvrent, t'emerveille, tu es triste puis gai, tu pleures, tu manges des tartines de Mme Loik au petit dèj, tu accroches des tableaux, tu consoles, tu donnes ta main, est recu dans celles des autres,....tu vis hombre ! le moment présent! et tu aurais tort de croire que ce n'est pas là l'essentiel...vivre le moment présent c'est le seul moyen de rever...
Alors, grossi, deviens paresseux, deconnecte si tu en as envie, fatigue toi...repose toi...mais vis bordel...c'est ça notre vraie chance, pas seulement d'être élevé au rang de cadre ou autre rond de cuir, nan, la vraie chance c'est d'être là...fais en ce que bon te semble....
je t'en envoie des camions entiers...

Écrit par : georgette | 10/06/2005

Grrr "J’étais un bourgeon qui ne pensait pas devenir une fleur. Je suis devenu une fleur qui a oublié de faire un fruit. Et le flétrissement me gagne."

On ne dit pas des choses comme ça avant 40 ans !!!

Puis la motivation et l'ambition, ça vient avec un rien ! Suffit d'un ptit quelque chose pour te faire entrer dans l'engrenage,... Faut juste attendre le ptit quelque chose !
En attendant courage !
Bizz

Écrit par : Val | 10/06/2005

now et là ..ca va mieux..sourire

Écrit par : Kaprice | 11/06/2005

... En tout cas , on ne peut dire tu ne manques pas de lucidité par rapport à toi même! Ni d'ingratitude, tu remercies pour les cadeaux reçus ... au moins tu les as reconnus.
Peut-être est-il temps de lâcher ce qui t'encombre, d'abandonner de vieilles valises ... c'est un sacré voyage à commencer car il mène au plus profond de soi, à ce qui est vrai et qui bout en nous, il peut parfois être douloureux mais c'est le plus beau et le seul qui en vaille vraiment la peine car il nous libère.
Et tu as maintenant une nouvelle alliée qui t'accompagne virtuellement ... :o)
Good luck

Écrit par : Saule rieur | 11/06/2005

Rectificatif ... On peut dire que tu ne manques pas ... ;o)

Écrit par : Saule rieur | 11/06/2005

N'oublie surtout pas de croire tjr au bonheur, au soleil qui n'est pas loin! C'est important, essaie de garder le cap, de te battre!
Garde courage, confiance en la vie, puis en tes amis, en ta famille tout cet espoir en l'avenir!
C tt ça qui t'aidera à vaincre tes maux!
Un an c'est bcp et en même tps un an c peu car sûrement, c un pas vers une nouvelle vie, vers une délivrance de ce mal à ta vessie!!
Tente de tjr croire en la médecine car la médecine soigne et guérit!
Je te dis ça pcq je sais de quoi je parle vu que mon père a déjà eu plein de ces maux là, il s'en est sorti grâce à cette volonté, cet espoir, ce bonheur tellement si proche...
Et puis oui parle, écrit,...
Enfin, bref, sois confiant tout en gardant à l'esprit qu'à tout moment, tu auras tjr des oreilles d'amis et de famille pr t'écouter et t'épauler...
Je croise les doigts pr tt ça mais je suis sûre que tu vaincras tt ça, que ton corps vaincra!

Écrit par : nauscaa | 12/06/2005

N'oublie surtout pas de croire tjr au bonheur, au soleil qui n'est pas loin! C'est important, essaie de garder le cap, de te battre!
Garde courage, confiance en la vie, puis en tes amis, en ta famille tout cet espoir en l'avenir!
C tt ça qui t'aidera à vaincre tes maux!
Un an c'est bcp et en même tps un an c peu car sûrement, c un pas vers une nouvelle vie, vers une délivrance de ce mal à ta vessie!!
Tente de tjr croire en la médecine car la médecine soigne et guérit!
Je te dis ça pcq je sais de quoi je parle vu que mon père a déjà eu plein de ces maux là, il s'en est sorti grâce à cette volonté, cet espoir, ce bonheur tellement si proche...
Et puis oui parle, écrit,...
Enfin, bref, sois confiant tout en gardant à l'esprit qu'à tout moment, tu auras tjr des oreilles d'amis et de famille pr t'écouter et t'épauler...
Je croise les doigts pr tt ça mais je suis sûre que tu vaincras tt ça, que ton corps vaincra!

Écrit par : nauscaa | 12/06/2005

N'oublie surtout pas de croire tjr au bonheur, au soleil qui n'est pas loin! C'est important, essaie de garder le cap, de te battre!
Garde courage, confiance en la vie, puis en tes amis, en ta famille tout cet espoir en l'avenir!
C tt ça qui t'aidera à vaincre tes maux!
Un an c'est bcp et en même tps un an c peu car sûrement, c un pas vers une nouvelle vie, vers une délivrance de ce mal à ta vessie!!
Tente de tjr croire en la médecine car la médecine soigne et guérit!
Je te dis ça pcq je sais de quoi je parle vu que mon père a déjà eu plein de ces maux là, il s'en est sorti grâce à cette volonté, cet espoir, ce bonheur tellement si proche...
Et puis oui parle, écrit,...
Enfin, bref, sois confiant tout en gardant à l'esprit qu'à tout moment, tu auras tjr des oreilles d'amis et de famille pr t'écouter et t'épauler...
Je croise les doigts pr tt ça mais je suis sûre que tu vaincras tt ça, que ton corps vaincra!

Écrit par : nauscaa | 12/06/2005

N'oublie surtout pas de croire tjr au bonheur, au soleil qui n'est pas loin! C'est important, essaie de garder le cap, de te battre!
Garde courage, confiance en la vie, puis en tes amis, en ta famille tout cet espoir en l'avenir!
C tt ça qui t'aidera à vaincre tes maux!
Un an c'est bcp et en même tps un an c peu car sûrement, c un pas vers une nouvelle vie, vers une délivrance de ce mal à ta vessie!!
Tente de tjr croire en la médecine car la médecine soigne et guérit!
Je te dis ça pcq je sais de quoi je parle vu que mon père a déjà eu plein de ces maux là, il s'en est sorti grâce à cette volonté, cet espoir, ce bonheur tellement si proche...
Et puis oui parle, écrit,...
Enfin, bref, sois confiant tout en gardant à l'esprit qu'à tout moment, tu auras tjr des oreilles d'amis et de famille pr t'écouter et t'épauler...
Je croise les doigts pr tt ça mais je suis sûre que tu vaincras tt ça, que ton corps vaincra!

Écrit par : nauscaa | 12/06/2005

N'oublie surtout pas de croire tjr au bonheur, au soleil qui n'est pas loin! C'est important, essaie de garder le cap, de te battre!
Garde courage, confiance en la vie, puis en tes amis, en ta famille tout cet espoir en l'avenir!
C tt ça qui t'aidera à vaincre tes maux!
Un an c'est bcp et en même tps un an c peu car sûrement, c un pas vers une nouvelle vie, vers une délivrance de ce mal à ta vessie!!
Tente de tjr croire en la médecine car la médecine soigne et guérit!
Je te dis ça pcq je sais de quoi je parle vu que mon père a déjà eu plein de ces maux là, il s'en est sorti grâce à cette volonté, cet espoir, ce bonheur tellement si proche...
Et puis oui parle, écrit,...
Enfin, bref, sois confiant tout en gardant à l'esprit qu'à tout moment, tu auras tjr des oreilles d'amis et de famille pr t'écouter et t'épauler...
Je croise les doigts pr tt ça mais je suis sûre que tu vaincras tt ça, que ton corps vaincra!

Écrit par : nauscaa | 12/06/2005

N'oublie surtout pas de croire tjr au bonheur, au soleil qui n'est pas loin! C'est important, essaie de garder le cap, de te battre!
Garde courage, confiance en la vie, puis en tes amis, en ta famille tout cet espoir en l'avenir!
C tt ça qui t'aidera à vaincre tes maux!
Un an c'est bcp et en même tps un an c peu car sûrement, c un pas vers une nouvelle vie, vers une délivrance de ce mal à ta vessie!!
Tente de tjr croire en la médecine car la médecine soigne et guérit!
Je te dis ça pcq je sais de quoi je parle vu que mon père a déjà eu plein de ces maux là, il s'en est sorti grâce à cette volonté, cet espoir, ce bonheur tellement si proche...
Et puis oui parle, écrit,...
Enfin, bref, sois confiant tout en gardant à l'esprit qu'à tout moment, tu auras tjr des oreilles d'amis et de famille pr t'écouter et t'épauler...
Je croise les doigts pr tt ça mais je suis sûre que tu vaincras tt ça, que ton corps vaincra!

Écrit par : nauscaa | 12/06/2005

N'oublie surtout pas de croire tjr au bonheur, au soleil qui n'est pas loin! C'est important, essaie de garder le cap, de te battre!
Garde courage, confiance en la vie, puis en tes amis, en ta famille tout cet espoir en l'avenir!
C tt ça qui t'aidera à vaincre tes maux!
Un an c'est bcp et en même tps un an c peu car sûrement, c un pas vers une nouvelle vie, vers une délivrance de ce mal à ta vessie!!
Tente de tjr croire en la médecine car la médecine soigne et guérit!
Je te dis ça pcq je sais de quoi je parle vu que mon père a déjà eu plein de ces maux là, il s'en est sorti grâce à cette volonté, cet espoir, ce bonheur tellement si proche...
Et puis oui parle, écrit,...
Enfin, bref, sois confiant tout en gardant à l'esprit qu'à tout moment, tu auras tjr des oreilles d'amis et de famille pr t'écouter et t'épauler...
Je croise les doigts pr tt ça mais je suis sûre que tu vaincras tt ça, que ton corps vaincra!

Écrit par : nauscaa | 12/06/2005

N'oublie surtout pas de croire tjr au bonheur, au soleil qui n'est pas loin! C'est important, essaie de garder le cap, de te battre!
Garde courage, confiance en la vie, puis en tes amis, en ta famille tout cet espoir en l'avenir!
C tt ça qui t'aidera à vaincre tes maux!
Un an c'est bcp et en même tps un an c peu car sûrement, c un pas vers une nouvelle vie, vers une délivrance de ce mal à ta vessie!!
Tente de tjr croire en la médecine car la médecine soigne et guérit!
Je te dis ça pcq je sais de quoi je parle vu que mon père a déjà eu plein de ces maux là, il s'en est sorti grâce à cette volonté, cet espoir, ce bonheur tellement si proche...
Et puis oui parle, écrit,...
Enfin, bref, sois confiant tout en gardant à l'esprit qu'à tout moment, tu auras tjr des oreilles d'amis et de famille pr t'écouter et t'épauler...
Je croise les doigts pr tt ça mais je suis sûre que tu vaincras tt ça, que ton corps vaincra!

Écrit par : nauscaa | 12/06/2005

N'oublie surtout pas de croire tjr au bonheur, au soleil qui n'est pas loin! C'est important, essaie de garder le cap, de te battre!
Garde courage, confiance en la vie, puis en tes amis, en ta famille tout cet espoir en l'avenir!
C tt ça qui t'aidera à vaincre tes maux!
Un an c'est bcp et en même tps un an c peu car sûrement, c un pas vers une nouvelle vie, vers une délivrance de ce mal à ta vessie!!
Tente de tjr croire en la médecine car la médecine soigne et guérit!
Je te dis ça pcq je sais de quoi je parle vu que mon père a déjà eu plein de ces maux là, il s'en est sorti grâce à cette volonté, cet espoir, ce bonheur tellement si proche...
Et puis oui parle, écrit,...
Enfin, bref, sois confiant tout en gardant à l'esprit qu'à tout moment, tu auras tjr des oreilles d'amis et de famille pr t'écouter et t'épauler...
Je croise les doigts pr tt ça mais je suis sûre que tu vaincras tt ça, que ton corps vaincra!

Écrit par : nauscaa | 12/06/2005

Pas d'accord Qui a dit qu'il fallait absolument servir à quelque chose? Qui a dit qu'il fallait absolument réaliser son potentiel - "faire quelque chose de sa vie"? Nous n'avons pas besoin de justifier notre existence. Nous sommes, et puis c'est tout. Pourquoi ne pas nous contenter des petits (et des grans) bonheurs que nous pouvons glaner en cours de route? Pour moi l'existence n'est pas une destination: c'est un chemin que je m'efforce de faire le plus jouisseur/hédoniste possible.

Écrit par : armalite | 12/06/2005

Demain Jorael sera opéré.
De son lit d'hôpital il a une pensée pour chacun de vous et vous remercie pour votre soutien et votre amitié.

Je sais que vous croisez tous les doigts comme moi, pour que tout cela se passe bien et ne soit finalement qu'une ombre passagère au tableau de sa vie.

J'essaierai de vous donner de ses nouvelles rapidement, dans la mesure où j'en aurai le temps et l'opportunité.
Quand à ce déraisonnable fanfaron de tous les possibles, il espère bien être à nouveau fonctionnel sur le blog dès jeudi.

Bien sûr , je me ferai un plaisir , entretemps de lui transmettre vos commentaires, histoire de lui remonter le moral.

Moi aussi je vous dis merci pour lui et je vous embrasse tous

Écrit par : Muffy | 13/06/2005

Fieu ! Et je continue ma route, sans savoir ou je vais, pas dans le vide après pas dans le vide… Et chaque matin, la vie m’offre un jour de plus alors que je pensais le stock épuisé.

Le stock est infini et le vide est toujours comblé, c'est la nature fieu...
et viens pas nous emmerder avec ton opération, "ils" en ont chacuté des plus durs à cuire que toi, alors la routine, il y a dans l'extraordinaire des uns la routine des autres...

t'as un portable au moins... sinon on fait une collecte ....

Écrit par : xian | 13/06/2005

cher toi, cher Jorael, cher Laurent, cher onze...cher toi...tout court, tout simplement.
Je pense très fort à toi aujourd'hui, plus que d'habitude.Autant dire que je ne pense qu'à toi. Je souhaite du fond du coeur que tout se passe pour le mieux mon toi...Que de haies, d'épreuves et de questions ces dernières semaines ! Mais tu es fort Toi, peut etre pas ambitieux, mais fort, et tu sais, pour me le faire comprendre si souvent que la force est importante.
La vie est si inatendue parfois...elle nous laisse reveur ou en colère...choisi ton etat d'esprit, mais quel qu'il soit je serais là, toujours si tu as besoin de moi.
je t'aime.

Écrit par : emi | 13/06/2005

elle le demande il parait que tu manques à emi!
voir son blog!

Écrit par : élise | 13/06/2005

courage!! je croise les doigts pour que tout se passe bien...
plein de pensées positives et amicales!

bisous

Écrit par : Lilimoncello | 13/06/2005

Déjà, tu as certainement "servi" à quelqu'un ... puisque tu comptes très fort pour emi.

Je pense à toi et je te souhaite sincèrement que tout se passe bien demain.

Écrit par : Wineblood | 13/06/2005

Déjà, tu as certainement "servi" à quelqu'un ... puisque tu comptes très fort pour emi.

Je pense à toi et je te souhaite sincèrement que tout se passe bien demain.

Écrit par : Wineblood | 13/06/2005

Courage Courage...Car c'est tout ce que je peux te dire, ma môman a du elle aussi suivre une chimiothérapie....Faut pas baisser les bras, comme je ne sais plus qui le dit, tu arrives à la fin du tunnel, la lumière, elle est là...Alors, oui, va falloir s'accrocher, mais ça en vaut la peine.... Oui, ça va être dur, mais faut pas baisser les bras...

Bisouxxx

Écrit par : Miss Ever' | 13/06/2005

je ne suis pas loin... pensées vers toi....courage...je t'embrasse

Écrit par : Bad' | 14/06/2005

... Je ne connaissais que "Onze", dont parlait Emi..suis passée hier suite à sa demande, et j'ai découvert -et aimé- ce blog..
Je viens de lire via les commentaires chez Emi que tout s'est bien passé, et j'en suis très heureuse...
Que tout continue de bien aller, et plein de courage !

Écrit par : Managua | 14/06/2005

j'allais te dire que t'allais bientôt toi aussi exploser le compteur.... ... MAIS Y EN A QUI TRICHE!!!! ;-)) je te souhaite tout le meilleur... prends soin de toi... bisdoux!

Écrit par : nanou | 14/06/2005

juste déposer sur ta joue un doux bisous et te chuchoter "courage" au creux de l'oreille....Mon papa s'en est sorti de cette maladie , la même que la tienne ce p****de cancer de la vessie après celui des intestins... Je pense fort à toi et à Emi, une bougie brûle chez moi...

Écrit par : Elisabeth | 14/06/2005

Les étoiles du crabe vis le comme une seconde chance... le crabe m'a ouvert les yeux... j'ai encore 4ans de doute...mais pleins d'étoiles dans les yeux... le pire n'est pas de le vivre, c'est de le voir vivre... (j'ai été dans les 2 cas de figures)...donc pour toi et pour tes proches, prenez soins de vous...
Et le livre c'est pour quand?

Écrit par : Emilie A | 14/06/2005

mmmm... bon... tu vois, quoi, on en est encore là. tu viens ?

Écrit par : catmey | 16/06/2005

Les commentaires sont fermés.