26/06/2005

Tendance Boule


 
Piqué par un nouveau virus frénétique, le desing...
 
Je pensais, jusqu'il y a peu, que toutes les questions mobilères se resolvaient en couple ou en famille, un samedi de galère chez Ikea.
 
Petits crayons, catalogue dans le sac, on tate, on s'assied, on palpe, on fait la file, on trouve des idées foirmidables ou des looks révolutionnaires, on remplit son cabas de plein de petites choses, pas vraiment inutiles ni vraiment indispensables... On localise ses meubles dans les rayons, on traine son lot de kilos caronnés jusqu'a la caisse, et la, oh merveille, au lieu de s'inquièter du total vert-diode scandaleux sur fond noir plastique indifférent de la caisse enregistreuse, on ne pense qu'a un demi litre de pepsi glacé et a un hot dog moutarde-ketchup a 0,50€ qui nous tendent leurs calories a 10 mètre après la frontiere, en zone libre.
 
C'est beau le marketing... En dégustant la chose qui bave de sauce, on se dit qu'Ikea, c'est pas cher et c'est bien pratique... Sans penser aux heures de montage, chevilles, petite saloperie de clé hexagonale, prise de chou et consort, qui nous attendent à meme le sol de la maison...
 
Et puis un jour on tombe sur de l'original, du signé, du solide, de la réedition de marque... Le coup de foudre.
 
Comment ais-je pu ignorer si longtemps le sens des mots Knoll, Vitra, Cinna, Kartell ? Comment ais-je pu ne pas me rendre compte de cet amour latent, de cette passion qui couvait en mon ame profane pour des génies comme les freres Eames, Verner Panton, Enio Aarino, Marinelli... Je découvre aujourd'hui un vocuabulaire étrange : Space age, Pop art, Saarinen, Ufo style, Tulip, Plastic Utopy... Je passe des heures sur Ebay a traquer la bonne affaire, originale ou réeditée de qualité, j'ai des rêves quasi érotiques de brocante miracle... 
 
Me voila en train de négocier l'achat de deux "Ball Chairs" coque blanche, interieur rouge, avec un fournisseur potentiel de floride, plus tard, je supplie un vendeur allemand, par message interposé, d'ouvrir l'enchère d'une chaise alu et skai de toute beauté aux livraisons étrangères puis pars a la recherche des droits de douanes exacts pour des importations hors UE,  puisque un fabricant a Hong Kong réalise de suberbes copies de fauteuils Pollock...
 
Marie et Luc suivent d'un oeil amusé mes progrès d'autodidacte... Leur Galerie n'acceuille que des pièces originales, loin, très loin hors de mes moyens. Mais ils sont d'excellent conseils et c'est grace a eux que notre appart s'est transformée en lieu de plaisir visuel, la Georges et Georges Gallery... Oh, bien sur c'est une plaisanterie, mais comme toute carricature, elle a un fond de vérité... Jamais je n'ai crée d'espace aussi parfaitement harmonieux, avec un soin particulier dans le choix des couleurs, matieres et dispositions... Quel bonheur de vivre dans du beau, qui, a défaut d'être neuf, ne se fatigue jamais d'être vrai, original...
 
Je ne me serais jamais cru capable de rêver devant des chaises longues Lecorbusier ou un magnifique luminaire Arco avec sa courbure en acier chromée insensée, défiant la gravité... Pour le sol, j'essaye de retrouver des flokatis ou de grandes peaux de vaches, tres tendances il y a 30 ans... Peut etre tente-je inconsciemment de reconstituer l'univers familier de mes premieres années de vie ou de conscience....  Je me souviens pourtant avoir détesté le look "70s" à l'époque... Et pournant, me voila perdu en parfaite adoration devant ce qui se fait de plus Kitsch...
 
Si vos caves ou vos greniers regorgent de lampes boules, de reproductions de Vasarelli, de téléphones et de saladiers en plastique orange, d'étageres et de tables étranges, toutes droites sorties d'un épisode de Star Treck ou de Buck Rogers, laissez moi un message,
 
J'y retourne, un lot de 4 fauteils blancs Panton orginaux (1971) se dispute a 400$...
 
 


18:16 Écrit par Jorael | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

. J'ai LA pendule pour toi!!!!!!!
une boule rouge, montée sur un drôle de ressort chromé.
tic tac
ça tangue

Écrit par : delphine | 26/06/2005

la vache... y a eu une peau de vache (en cuir, pas en métaphore) dans ma chambre d'ado. Je demande à mes parents s'ils l'ont encore si tu veux...

Écrit par : Somebaudy | 26/06/2005

... ohhh à l'époque chez mes parents y avait une peau de mouton dans ma chambre, je sais pas s'ils l'ont gardée ou pas, mais je peux me renseigner.... t'es trop toi !!!!!! c'est tjs un bonheur de te lire...

Écrit par : katy | 27/06/2005

Personnellement.... Je rêve d'avoir la place de caser quatre chaises Eames jaunes dans ma salle à manger.
Mais avec mon homme qui n'aime que le minimalisme japonais, je suis mal barrée de toute façon....
Signé: une éternelle frustrée du design!

Écrit par : Armalite | 27/06/2005

moi j'ai un peintre... ... un colocataire génial qui fut mon premier mari, et qui m'a fait la déco de mon appart en Belgique: un taudis début 20ème siècle, plafonds ultra-hauts, j'ai supprimé tous les vieux papiers peints hideux, j'ai tout repeint en blanc, et tout baigne maintenant dans une folie de fresques murales ultra-colorées et figuratives. Un espace de vie où l'on se sent merveilleusement bien, qui continue de s'emplir de toiles maintenant que les murs sont pris. Une baie vitrée fendue s'est transformée en vitrail, grâce au pinceau. Mon peintre se propose en location; pour le gîte et le couvert, c'est un passionné. Il suffit de me contacter pour avoir des photos de cet extravagant endroit.
Bisous, et au plaisir de continuer à te lire.

Écrit par : marirose | 27/06/2005

Les commentaires sont fermés.