12/09/2005

J'épanche donc j'essuie

 
 
Pardon si je fais peur, si j'agace ou si j'ennuie...
 
Faut pas se fier au contenu de mes poubelles. Elles sont pleines de trucs noirs, pas ragoutants. Des choses dont il faut que je me débarrasse. C'est vrai, je pourrais les vider ailleurs qu'ici. Je n'ai pas la prétention de faire dans le trash ou le dépressif chronique. Je balance juste ca ici sans véritable arriere pensée, juste par ce que ca existe, par ce qu'il faut que ca sorte, quelque part.
Je me voudrais plus drole, plus intéressant. Je ne peux livrer que ce qui coule dans ce canal étrange qui relie mon coeur, mon ame, mon ventre à mes doigts... Parfois il charrie un flot noir, épais, visqueux, parfois une onde fraiche et soyeuse...
 
Nous avons tous nos moments de peur, nos moments de doute. Nous avons tous ces instants d'enfermement solitaire avec une angoisse qui nous démolit les tripes, qui nous empeche de respirer. Nous nous détestons tous, a un moment ou a un autre, avec plus ou moins d'intensité. Nous sommes humains capable du pire comme du meilleur, souvent par exception.
 
Non, certes, je ne vais pas très bien. Je ne suis pas aussi mal qu'on pourrait le croire, a la lecture du post qui précede, ce concentré vénéneux est bien dilué dans le joyeux bordel de mon existance. Mais oui, lorsque je me retrouve seul face à moi meme, lorsque les acteurs ont vidé la scène, que les projecteurs dorment, que les paillettes sont éteintes, en coulisse, mes peurs m'invitent a les rejoindre pour partager le pain des questions insoluble et le vin amer des regrets. Si a cette heure, un clavier me passe sous les mains, je m'y épanche, instantanné, sans même a songer a ce que j'écris. J'essayerai de faire plus drole la prochaine fois. 
 
Bonne nuit a tous et merci pour vos attentions, mêmes critiques, ici ou ailleurs.
 
 
 

00:53 Écrit par Jorael | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Il ne faut pas s'excuser de son épanchement surtout dans un journal "intime" mis sur le blog comme ça à la merci des commentaires! Il faut te livrer, te délivrer même je dirais de tt ce qui est en toi lorsque tu en ressens le besoin et c ce que tu fais mais je crois que ce blog devrait aussi te permettre d'évoluer et c ptètre pr ça que certains commentaires te font penser que tu "gênes" par tes écrits noirs,... mais non loin de là, chacun d'entre nous est là pr semer sa ptite graine à l'édifice qui se lèvera un jour gai la plupart du tps, amoureux... fou tout en étant les pieds sur terre,...! Qq'un qui aura tjr ses doutes, ses questions, ses moments de blues... mais qq'un qui finalement aura enfin trouvé une sorte de plénitude...

Écrit par : nauscaa | 12/09/2005

Quoi que tu écrives... C'est toujours le même plaisir de te lire... et puis de voir que finalement on a tous des petites névroses et des coups de blues, ça rassure... ne change rien!
Bonne soirée

Écrit par : Nath | 12/09/2005

... Je t'aime ! andouille

Écrit par : Muffy | 13/09/2005

Les commentaires sont fermés.