19/01/2006

Cata-Fata-Nata-Lité

 

Plantés devant les bouches de métros, il y a en général un pignouf souriant en vert et un ahuri souriant en bleu. L'un distribue "Métro" et l'autre "20 Minutes", les deux quotidiens gratuits qui ont ravagé le marché de la presse écrite des grands centres urbains.

 

Format tabloid, information compacte et pas trop mal torchée. Peu d'analyse ou de dévelopements, des faits, condensés, juste suffisant pour etre avalé sur un trajet d'une demie heure a une heure, et permettre d'arriver au bureau ou en rendez-vous correctement briéffé sur les principaux points d'actualités, potins, news hightech ou résultats sportifs. Précieux pour les "ice breakings" ou les brèves de cafétaria.

 

Au gré du ballotement, je déplie la feuille de chou, debout, les épaules calées contre les portes de la rame, en essayant de sauver mes petons du pietinement des dizaines de badaus parqués tout autour de moi. Comme je hais toujours autant cette faune, je me concentre sur ma lecture.

 

En premiere page de 20 minutes, on voit une ribambelle de nourissons geignards. L'article, ou plutot le dossier, fait l'exégèse du pic de natalité atteint en 2005 en France (tendance vraissemblablement soutenue partout en europe) qui a largement dépassé le "record" de l'an 2000. On y développe des théories intéressantes ; "compensation du déficit migratoire", "retour a des valeurs familialles", "rencentrement des objectifs de vie", etc.

 

Ca sent bon le patriotisme, l'espoir en la Nation, la France fiere de pondre. Cocorico, si je puis me permettre. (Nouveau regard sur la couverture, c'est bien 20 Minutes et pas Minute tout seul que je tiens dans les mains ?)

 

Plus sérieusement, je repense à une discussion sur ce sujet avec Muffy. Qui d'autre que Muffy peut avoir un avis éclairé sur la question. Sage Femme dans tous les sens du terme, professeur en son domaine, théoricienne et savante, la Naissance est son univers, dont elle connait les moindres recoins, dont elle explore les coutumes jusqu'au bout du monde...

 

Nous avions parlé de ce nombre de naissances de plus en plus important. De ce pic attendu en l'an 2000, qu'on pensait lié a un effet "smart", puis, à la surprise générale, de la cadence maintenue sur 2001, 2002, 2003, 2004... et maintenant 2005 qui enfonce les records établis...

 

Muffy m'avait dit alors ; " Il y a une chose étrange si tu replaces les pics de naissances en regard des grands évènements historiques, on constate qu'ils ont lieu en général une vigntaine d'années avant un grand boulversement démographique... Guerres, épidémies, famines..."

 

La feuille de chou me fait froid dans le dos. La pointe statistique marquerait-elle le début d'un compte a rebours ? Combien de temps ? Quinze ans ?

 

Et puis, il reste la question de "la poule ou l'oeuf". Est ce que les grands boulversements démographiques arrivent justement a cause d'un excédent de population généré plus tôt, ou, pire, est ce que la mystérieuse sagesse de Dame Nature produit un excès de population en prévision d'un drame a venir ?

 

Comme les animaux qui préssentent les catastrophes plusieurs heures ou jours avant leur arrivée, pourquoi ne pas jouer avec l'idée que l'humanité, ou dumoins une partie de sa population, perçoit instinctivement et inconsciemment une menaçe et reagit pulsionellement en conséquence ? Sommes nous en train de donner naissance a notre armée, quelle qu'en soit la forme ? Celle qui ira mourir pour moi quand j'aurai 50 balais ? Celle qui ira défendre haut nos bonnes vieilles valeurs occidentales Judéochrétiennes ? MacdoCocacolienne ?

 

Dans cette hypothèse, c'est surtout la notion de temps qui angoisse le plus. Nous avons tous (ou beaucoup) vaguement conscience qu'un jour ou l'autre il y aura un "clash"... Tant que la catastrophe se perdait, floue, dans les brumes obscures d'un futur indéfini, nous pouvions encore sourire et espérer que le couperet tombe un peu après nos gueules d'amour. Mais là, si cette théorie se tient, nous devrons compter sur une poignée d'années... pas plus.

 

Déclic.

 

La bombe humaine est elle déclenchée ?

 

Baby... Boum ?

11:34 Écrit par Jorael | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

tolérance ? Au vu de tes autres posts, même si je n'étais pas toujours d'accord avec toi, je te croyais tolérant. Certains de tes posts allaient d'ailleurs dans ce sens. Or que lis-je ? :
"pignouf souriant en vert et un ahuri souriant en bleu. L'un distribue "Métro" et l'autre "20 Minutes" 9a ne les amuse peut-être bas beaucoup mais ils bossent.
"debout, les épaules calées contre les portes de la rame, en essayant de sauver mes petons du pietinement des dizaines de badaus parqués tout autour de moi. Comme je hais toujours autant cette faune"
Je ne pense pas qu'ils s'entassent dans les transports pour se tenir chaud, ils vont comme toi bosser. Et la faune c'est eux, ce n'est pas toi n'est-ce pas ?

Écrit par : inconnu sans importance | 19/01/2006

Cher inconnu Tu as fondamentalement raison,

Les pignoufs et ahuris ne sont pas plus pignoufs et ahuris que moi, et je suis un badal parmi les badaus. Ils bossent, je bosse, tu bosses, nous bossons, vous bossez... Et je serais tout a fait a meme de prendre un verre avec chacun d'entre eux une fois l'étable délaissée...
Considere ceci plutot comme une figure de style, une adaptation littérale a défaut d'être littéraire du dégout sordide du matin, mal réveillé, de la faune pressante et mal lunée, de la détestation, non pas de l'autre en tant qu'individu, mais simplement de l'autre qui te bloque le passage, qui t'empeche d'avancer ou de respirer.
Je pourrais décrire une heure d'embouteillages en traitant tous les conducteurs alentours des pires noms d'oiseau, il n'en reste pas moins que je n'ai aucun grief personnel contre l'un d'entre eux.
Je suis ravi qu'un type en bleu ou en vert me tende un journal, et en fin de compte, je suis plus heureux avec 100 personnes dans une rame que seul sur la banquette. Je me laisse parfois atteindre par le subtil symptome parisien de la détestation "a priori", dans un univers surpeuplé ou l'on fait la file pour un ticket de métro, pour un pain, pour les chiottes ou pour rentrer chez soi.
Ne t'inquiètes pas, je ne suis pas plus intolérant que l'humain de base. Et eux, en plus, sont souriants, c'est tout dire.
Merci pour ton commentaire.

Écrit par : Jorael | 20/01/2006

Cher inconnu sans importance, Je pense qu'il ne faut pas se voiler la face car tlm pense à ça lorsqu'on se retrouve à moitié coincé entre une porte de métro et d'autres personnes, où on a du mal à respirer tellement la rame de métro est bondée...
Dans ce cas là, n'importe qui pense à sauver ses petons et se demande bien ce qu'il fait là!
C'est tout à fait humain maintenant je conçois parfaitement que tu puisses être offusqué par pareil écrit si tu le prends au premier degré!
Pour ce qui est des "pignoufs souriant en vert,...", je pense que là aussi c'est à prendre au second degré!
Il est certain qu'il faut adopter une certaine délicatesse dans la vie de ts les jours par rapport à de telles pensées afin de vivre dans une sorte de citoyenneté la plus agréqble possible mais toute personne a ses propres jugements et tu ne pourras pas les enlever!
Ici, jorael ne fait que les relater, il a tte liberté pr ça et le sujet prête plutôt à rire comme lorsqu'on fait des blagues sur les blondes,...
Le tout est de ne pas tomber dans la méchanceté gratuite, ...

Bien à vous très cher inconnu sans importance... pas tellement finalement! ;)

Écrit par : nauscaa | 21/01/2006

BOUM! Ton post m’a d’abord fait sourire : hypothèses et développements très séduisants. Mais la que je le relis, j’ai froid dans le dos. «Nous avons tous vaguement conscience…qu’un jour ou l’autre il y aura un autre clash... ». Arrêtons de faire l’autruche un moment, veux tu ? Le changement climatique n’est pas uniquement le dernier accessoire pour une conversation chic et branchée. Youh-ouh ! On est en train de bousiller notre planète. Des scandales environnementaux éclatent tous les jours! La menace devient lentement réalité ! Bon jusqu'ici ce n’est réalité que pour de malheureuses grenouilles et les lecteurs de 30 Millions d’Amis. Pourquoi je m’excite après tout. Moi je m’inquiéterai quand on remarquera que le vaccin pour la malaria n’a jamais vraiment été efficace. Allez poooops….J’y retourne.

Écrit par : Luna | 24/01/2006

Compensation du flux migratoire Il est évident qu'il faut compenser, nous devrions descendre vers le Sud ( Bruxelles ou Paris étant trop au Nord malgré le rechauffemen tde la planète) et engrosser quelles belles qui ne demandent que cela ...

Henri, tu t'égares encore !

Écrit par : Xian | 27/01/2006

Les commentaires sont fermés.