28/11/2007

World Wild Waste

 

Tandis que l’Afrique saigne, que l’Inde sue, que la Chine bout, que l’Amérique tremble, que l’Europe pue, que l’arctique fond, je vis mollement au fond de ma tanière d’où désormais plus rien ne m’est défendu ou inaccessible. D’un clic and zoom je visite n’importe quel coin du globe sur google earth. En trois mots clés je peux me rassasier d’infos sordides, de films stupides, ou de bien pire encore, si je consens a balancer sur le clavier les 12 chiffres sacrés d’une de mes cartes de crédit. Du bout du doigt je possède l’univers.

J’ai dans mon frigo et mes armoires toutes les saveurs du monde, de quoi tenir un siège, en conserve, iophylisé, surgelé.  Je n’ai plus le moindre besoin primaire. Tout est satisfait ou satisfaisable à peu de frais. Le Marketing-Roi s’est arrangé pour que je ne manque plus jamais de rien. Il a étudié le moindre de mes désirs, du tréfonds de l’enfance à aujourd’hui, pour y répondre de la façon la plus pertinente.

Je n’ai plus rien à conquérir. On à découvert l’Amérique pour moi, on a marché sur la Lune pour moi, on ira bientôt sonder Mars pour moi. Je n’ai plus rien à apprendre. En une seconde j’ai accès a toutes les définitions, toutes les explications, toutes les possibilités.

Je n’ai plus de mission, plus de responsabilité. Célib-conso. Je ne m’occupe que de mes fesses. Il est trop tard pour sauver le monde et trop tôt pour se foutre par la fenêtre. J’attends dans l’ivresse que tout s’effondre. Pour passer le temps je me livre a mon activité favorite. La dépense et l’absorbation.

Je suis au centre de la consommation. Je n’ai pas la faiblesse de penser que je suis une victime. Non. Je suis une toute petite parcelle du dictateur, du bourreau. Ce n’est pas ce que j’achète, ce que je jette, ce que je consomme, qui assassine le monde, c’est mon Envie Souveraine. Car ce monde est a mon image. Les marques ne font que répondre, en écho, à mes demandes égoïstes, aussi banales que la plupart des vôtres. Personne ne me fera bouffer de la merde, même avec le plus bel emballage du monde et la plus formidable des campagnes de com. Je ne prends que ce que j’aime. Et mon univers s’organise autour de mes désirs insatiables. Je suis aux commandes. Je le sais.

Parfois j’aimerais l’oublier. Un désir. Une réponse. On me déculpabilise. Des livres et des journaux me rassurent. Je ne suis pas si horrible que ca. Tri des déchets. Produits éthiques. Produits verts. Un peu de sous pour l’humanitaire. Je suis fier de moi.

Parfois, j’ai besoin de me sentir coupable aussi. Un désir. Une réponse. D’autres livres, d’autres magasines me montrent du doigt. Tri des déchets. Produits éthiques. Produits verts. Un peu de sous pour l’humanitaire. J’expie.

Le seul terrain vierge est à l’intérieur. Vierge. Et encore. Ma bibliothèque foisonne de milliers de pages sur le « Développement Personnel ». On m’y vend d’autres produits. Le bonheur, l’équilibre, le succès, la guérison, la paix. A quoi bon. Autant refaire les peintures d’un bateau qui coule.

Lorsque tout deviendra vraiment douloureux, il n’y aura pas assez de morphine pour tout le monde. J’aurais tout de même la basse satisfaction d’être de ceux qui pourront s’offrir une double dose.

11:11 Écrit par Jorael dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

félicitations pour la une une découverte de plus amitiée

Écrit par : 1650zaza | 28/11/2007

Les vrais maitres du monde Heureux de voir que nous partageons cette vision sur qui sont les vrais maîtres du monde :-)

Écrit par : Cugel | 28/11/2007

Joli constat que celui-ci, désenchanté mais lucide. Je reviens sur ces pages grâce à Skynet qui t'a placé en Une. Comme quoi, vive le marketing!
Au plaisir de te lire

Écrit par : VN | 28/11/2007

Se reconnaitre Ah comme je me reconnais si bien dans vos termes, dans vos écrits...Vous devez être le genre de personne dont je ne me lasserais jamais de lire ou d'écouter si la vie m'en avait laisser l'occasion!
Bonne continuation.

Écrit par : TatieA | 29/11/2007

super! 7UPLW Vous êtes parvenu à me captiver, continuez le bouquin n'est pas loin...
Bonne journée
J

Écrit par : Fickers | 30/11/2007

Les commentaires sont fermés.